• La triangulation dramatique

    Tous les acteurs potentiels peuvent être l'un ou l'autre même s'ils sont des usagers, des volontaires, des bénévoles, des partenaires, des fournisseurs, ou sont du côté de l'hierarchie de l'autorité et du pouvoir public, politique, ecclé-sial... Héros, victime, persécuteur, crise perdurent par des systèmes mythologiques que l'on s'approprie ou que l'on invente selon la position, les motivations idéologiques et politiques inavouées et la situation dans laquelle on se trouve pour construire une identité sociale, pour justifier la dépendance et maintenir l'homéostasie. Ces systèmes mythologiques ont un côté clair quand ils mettent en valeur des héros du changement (maintiennent l'âge d'or) et paradoxalement ont un côté obscur quand ils créent des victimes de la crise et l'échec du héroisme. Cet échec de l'héroisme a des conséquences désastreuses lorsque le Heros est confronté parfois à la violence qui entraîne le risque d'inflation, de possession, d'identification à l'archétype de Héros. L'on passe ainsi du mythe de Promethée( on vous transmets le feu volé ) au complexe de Robin de bois ( piquer l'argent des riches pour le donner aux pauvres ). Ce passage conflictuel génère des risques de triangulation dramatique. Par où est la sortie? De façon métaphysique et méta-éthique, l'archétype du Vieux Sage ( constellation de Héros-Senex ) est un archétype du sens qui se détermine concrètement par un besoin urgent d'intelligence, de conscience, d'esprit, de bienveillance. Cette sagesse inconsciente est un savoir constitué par la réflexion, l'intuition, les qualités morales (de bonne volonté et de disponibilité ) qui permet de discerner les aspects positifs méta-éthiques et métaphysiques concrets mais inconscients de l'Archétype de Héros et de l'Archétype du Vieux Sage pour asseoir de manière cohérente, durable, stable un succès à long terme. Cela se joue à travers le processus d'élaboration des décisions personnelles, interpersonnelles, collectives, privées, publiques, politiques, sociales, économiques, financières, boursières, culturelles, religieuses promotrices de la gestion du changement qui prend en considération le centre de gravité émotionnel. La Sagesse Inconsciente permet de transformer les aspects négatifs du Héros ( pas être surimpliqué émotionnellement). Dans ce contexte et cadre, l'archétype du Vieux Sage, c'est-à-dire de la Sagesse Inconsciente est et devient le NOUVEAU SYSTEME, constitué du centre, appelé Vieux Sage, système central sur lequel tournent et dansent l'héros, l'âge d'or, la crise et la victime de manière durable. Un Vieux Sage pourrait dire à l'autre que soi, à la structure, au système, à l'institution, à la collectivité, à la communauté, à la société:"Vous connaissez la destination et les dangers du voyage, il vous reste à vous révéler le chemin ". Le Vieux Sage est dans la rationalité métaphysique et dans la connaissance méta-éthique concrètes. Un Vieux Sage collectif promeut la cohésion et le mouvement de sens de l'ensemble de la structure, du système. L'homme et la société ont besoin des constructions collectives et mythologiques qui leur permettent d'activer l'archétype du Vieux Sage. Quant à l'archétype héroïque, celui-ci amène à un processus concurrentiel fait des logiques inconscientes compétitives dont l'horizon est la compétition. Dans les modèles du marketing par exemple où l'on cherche à améliorer et à maximaliser la collaboration, mettre pleins des modèles du marketing pour stabiliser dans la durée la collaboration c'est une marque de sagesse. L'archétype du Vieux Sage amène au repérage des besoins de l'autre, promeut la sympathie, combat le méchant, refléchi sur la manière d'inventer, de fabriquer le système du Vieux Sage collectif aujourd'hui et cherche à travailler un système de sens entre les individus. Avant on avait un système d'Héros. Aujourd'hui on a la lutte de l'instant, de tout de suite, de l'urgence ( compétitions entre Archétype d'Héros). Au point de vue clinique, il est métaphysiquement et méta-éthiquement nécessaire de bien activer l'ampathie de l'Archétype de Héros pour être dans l'ampathie car cet archétype est dans me besoin de la reconnaissance de l'autre et par l'autre. Il a besoin d'exister et veut connaître les besoins de l'autre. Mais paradoxalement l'Archétype de Héros crée des relations de dépendances notamment structurelles et systémiques inconscientes de l'autre jusqu'aux triangulations. Le Héros croit aller aider. L'autre croit que le Héros l'a aidé. A la fin tous deux ne sont pas satisfaits. Comment y faire resurgir le Vieux Sage? Le Héros complexuel crée une relation de dépendance qui bouleverse les relations. Le Héros vient parasiter l'autre et crée une relation de dépendance. Paradoxalement l'acte héroïque altruiste est à construire et à activer inconsciemment pour prendre conscience de beaucoup des choses. Quel est l'outil qui pourrait permettre l'émergence métaphysique et méta-éthique inconsciente et consciente de l'acte héroïque altruiste? Construire ensemble le sens: tel est l'outil majeur. Le système démo-cratique pourrait-il- être un des lieux de construction du sens:ensemble? Dans les relations et les rapports à soi et à l'autre, aux structures et aux systèmes, aux institutions, aux sociétés, aux collectivités et au monde, il pour-rait s'agir de construire ensemble des relations positives et des rapports positifs qui valorisent métaphysiquement et méta-éthiquement la Sagesse. Celle-ci devrai et pourrait à son tour valoriser les comportements anciens qui valorisent la Sagesse. Comment appliquer la relation entre l'archétype du Héros et l'exigence coopérative en faveur du développement méta-éthique et métaphysique de soi et de l'autre, des structures, des systèmes, de la société, de l'église, des réligions et du monde? Les détenteurs d'autorité et de pouvoir sont-ils amenés à élaborer les processus des décisions politiques, économiques, financières, boursières,sociales, sécuritaires, culturelles, religieuses qui prépareraient des projets des sociétés notamment multiculturelles, multiconvictionnelles, inter-générationnelles au service de l'homme pour la pérénisation méta-éthique et métaphysique du bien-être des gens? Des telles décisions sont elles fondamentalement orientées vers des horizons du bien-commun national, régional, mondial, spirituel, méta-éthique et métaphysique concrèt consentent à l'égale dignité? Autorités et pouvoirs sont appelés à mettre en valeur des mesures d'accompagnement dans la communication et dans la formation notamment à la culture démocratique et managériale. Ils ont la mission de redéfinir, de clarifier les formes possibles des modes coopératifs et de développement méta-éthique et métaphysique de soi et de l'autre, des structures, des systèmes, des societés, des peuples, des États pour les inscrire dans la durée. Les autorités et les pouvoirs religieux, des Églises et des Religions pourraient également réléver les mêmes défis dans le respect de la pluralité d'horizons qui les singularisent dans une tension paradoxale entre le spirituel et le temporel établissant les relations et les rapports qui les déterminent dans leurs autonomies respectives et dans leur interdépendance au sein d'un processus coopératif respectueux de la légalité, de l'égale dignité et du bien-commun sans compromettre l'exercice de la conscience critique de l'humanité, c'est-à-dire la responsabilité politique de l'Eglise et des Églises dans l'Etat, dans la société et dans le monde. L'archétype du Héros est en quête de l'institutionalisation de la dépendance et ne cherche pas à se poser la question de la pérennisation de l'autonomie dans le cadre du projet de societé, de la vie personnelle, familiale, collective, privée ou publique articulée et tendue vers les générations futures respec-tueuses de l'environnement et du cosmos. Dirigeants et dirigés(citoyens) pourraient générer à l'intérieur de leurs espaces respectifs le Vieux Sage qui se distingue métaphysiquement et méta-éthiquement par l'exercice de l'intuition(certitude), car il ne sait pas à priori, il n'est pas promethée, ni avant, ni après, c'est-à-dire apostériori mais pendant l'expérience qui l'invite et l'incite à se poser des questions en permanence sur soi, sur sa relation et ses rapports à l'autre, aux structures, aux systèmes, aux projets de société. Des telles questions visent , cherchent à découvrir la vérité méta-éthique et métaphysique sur soi, sur son corps, sur l'autre, sur les struc-tures, sur les systèmes, sur les projets de société. Dans ce jeu et dans cette danse des questions l'enjeu majeur est celui de la compréhension de soi, de sa corporéité, de l'autre, du structure, du système à partir de son être, de son regard et de son agir personnel et collectif méta-éthique et métaphysique sans jamais prétendre y apporter des réponses intégrales, dogmatiques. Des questions méta-éthiques et métaphysiques concrètes pourraient concernées la pertinence des resultas, des manières d'être, de regarder, d'agir, de collaborer, de travailler. Quid de la question des résultats? Qu'est-ce que ça donne?( A suivre ).

    Abbé Hubert Adelain Mayituka Mangangula. Desservant. Curé d'Orbais (Perwez).

  • Le champ intégral collectif et la crise métaphysique et méta-éthique des valeurs et sytèmesdemocratique

    Chacun a des champs personnels qui deviennent collectifs. Les environnements, les valeurs changent nos réalités. Une crise personnelle arrive quand les évolutions retiennent son champs personnel qui se déchire. Si vous vous développez trop fort dans votre conscience métaphysique et méta-éthique, dans votre cognition, votre spiritualité vous allez vous déchirer et choquer les autres. Au niveau collectif, métaphysique et méta-éthique concrète, la réalité, la culture peuvent se développer plus fort que les systèmes économiques, cela amène une déchirure, une dépression collective, une révolution des masses, une mondialisation de l'indignation contestatrice et libératrice axée sur la violence mondialisée. Tel est le lieu des sources et racines de la crise des systèmes et des valeurs démocratiques. Les gens qui se comportent de façon anti-démocratique, n'ont plus confiance aux politiciens. On dénigre les politiques à cause des valeurs qui circulent(aspects culturels) et les comportements contrairement à des crises des systèmes matériels( économiques, financiers, boursiers) qui permettent l'éffondrement social. Les crises culturelles entraînent des déchirements et des déchirures personnelles, de perte de confiance en soi-même, des recrudescences des valeurs, le renforcement des valeurs regressives, l'integrisme, le repli identitaire, l'exclusion et le dénie de la différence métaphysique et méta-éthique concrète. Quelle pourrait-être la sortie de la crise? Des solutions possibles:-éducation populaire civique et démocratique;-changer le système électoral, les mécanismes électoraux;-instaurer des comportements obligatoires (vote obligatoire);-être vigilant face aux lois et règles culturelles qui deviennent mécaniques. La crise politique est dûe, métaphysiquement et méta-éthiquement à la fausse perception de la démocratie comme système politique et vision du monde. Cette crise méta-éthique et métaphysique concrète et complexe consiste dans la détériorisation des économies clées. Elle crée des déchirures socio-économiques qui ébranlent des Etats, entament les hommes qui perdent personnellement, se retrouvent au chômage devant les dislocations et les fermetures des structures locales ou mixtes, ou internationales génératrices des richesses et d'emploi, du bien-être des gens. Cette crise socio-économique réagit dans la mentalité des gens et dans leur état de santé qui pourrait devenir dépendant des médicaments. Le champ intégral collectif est également le lieu expérientiel de la crise concrète méta-éthique et métaphysique des valeurs, des systèmes économiques, sociaux, démocratiques, culturels, religieux, familiaux, identitaires. Il permet de mieux les comprendre, les analyser en mettant de l'ordre dans la trajectoire des cadrans au niveau des différents types des cadrans, des différentes types d'explication. Pour trouver des solutions à ces crises métaphysiques et méta-éthiques concrètes des valeurs et des systèmes des réalités complexes, force est de constater l'urgence et la nécessité de l'appel et de l'appropriation de la vision et de l'expérience concrète personnelle et collective des paradigmes humains: Abraham, Jésus (dans son humanité), Boudha, Socrate, Mahomet...comme des exemplaires de leurs époques et de tous les époques et qui sont en avance à leurs époques car ils se trouvent au niveau bien superieur avec leur culture. Leur reussite consiste dans la capacité d'ampathie et de communication pour donner envie à d'autres plus bas de les rejoindre. Elle implique métaphysiquement et méta-éthiquement d'apporter quelque chose et de faire évoluer les gens. Jésus a touché au système religieux qui avec Rome fût un mecanisme politico-religieux qui finit par le supprimer. Les axes d'évolution ne sont pas chronologiques. Notre avenir peut se définir par le passé et le rejoindre. D'où la nécessité métaphysique et méta-éthique concrète d'une connaissance historique fondamentale et approfondie de l'histoire personnelle, corporelle, familiale, écclésiale, communautaire, paroissiale,collective, des systèmes des pensées, de regard et d'agirs(d'actions, des engagements). Il ya des paradigmes humains, des exemplaires de culture (ex: Bienheureux Jean-Paul II). Le meilleur de notre évolution pouvait se situer dans le passé, nous l'avons perdu, à nous de le rejoindre. Sur le plan méta-éthique et métaphysique, seul un idéaliste forcené pouvait croire qu'il est capable de changer le niveau de conscience collective. La motivation personnelle pour changer des choses se trouve dans les cadrans de la métaphysique et de la méta-éthique matérielle des valeurs porteures des évolutions psychologiques, morales, spirituelles, religieuses, cognitives. L'Afrique est porteure des germes des potentiels déjà réalisés, des exemplaires qu'il faut et que l'on pourrait se réapproprier dans l'urgence au nom de la socio-diversité mondiale, de l'éco-diversité, promotrice de la diversité des systèmes économiques et au nom du respect de l'interculturalité. Cela pourrait permettre de resoudre métaphysiquement et meta-éthiquement de manière concrète des problèmes du développement de l'Afrique dans le cadre du modèle de KEN WILBER. Force est de constater que KEN WILBER nous offre un outil méta-éthique et métaphysique d'une vision concrète influencée notamment et surtout par WHAITHEAD et par Henri Bergson(évolution créatrice, mystique bergsonnienne, morale ouverte). Il faut remarquer que des disciples et amis de KEN WILBER veulent faire de lui un champion de New âge. Mais il ne faut pas suivre ça. Toutefois les critiques ne manquent pas sur KEN WILBER: comment objectiver, fonder la structure des axes d'évolution? Il est du côté de la science où des axes objectivables sont ciblés. Il ne faut donc pas faire croire à l'observation neutre. La structuration des axes a des aspects idéologiques(devant la pretention d'une pensée englobante). L'on pourrait noter également le culte de la personnalité:une religion: les quatre cadrans de la réalité ( meilleure carte aujourd'hui): dogmatisme. Mieux vaut que cela reste un outil et non une expérience New âge. Mais que faire des sytèmes économiques qui ne sont pas rentables les uns, les autres ? L'archétype du Héros pourrait-il devenir concrètement ,sur le plan métaphysique et méta-éthique, un paradigme d'être, du regard et d'agir personnel et collectif promoteur du nouveau système et de la professionnalisation des manières excellentes d'être, de regarder et d'agir en société, dans l'église, dans la collectivité et dans le monde? (A suivre).

    Abbé Hubert Adelain Mayituka Mangangula. Desservant. Curé d'Orbais (Perwez).

  • Des horizons d'agir métaphysiques et méta-éthiques du regard et les blocages légitimes

    Le regard méta-éthique et métaphysique permet un agir pareil, c'est-à-dire axé sur un et des horizons méta-physiques et méta-éthiques. Mais pour avoir un regard, une perception, une conscience simultanément large de façon instantanné, l'homme devrait observer son agir méta-éthique et métaphysique. En quoi consiste ce dernier: d'abord faire l'état de lieu de soi(du je) en évaluant ses émotions, ses pensées, ses états d'âme par la méditation et la réflexion. Instantanément, l'homme dilate son regard métaphysique et méta-éthique sur ( cela ) c'est-à dire sur son corps, sur ses comportements en s'impregnant de la comparaison phénoménologique avec les autres corps, les organes des autres que soi qui entrent tous dans la danse des énergies complémentaires qui pourraient également s'entrechoquées. Dans un regard intégral il assume la réflexion sur la constitution du (nous), c'est-à-dire du sens partagé, de la relation, de la compréhension mutuelle dans la dimension d'extériorité à soi. De façon instantannée, l'homme s'interroge sur ( celas), c'est-à-dire sur les systèmes d'extériorité dans leur pluralité objective. Les quatre dimensions(je, nous, cela, celas) se manifestent dans l'unité absolue du présent. Les quatre cadrans sont instantannés et tous en chacun de nous. Ils s'intègrent dans le processus de la formalisation et de l'unification de notre conscience. Chaque individu humain et non humain est doté de quatre cadrans instantannés et simultannés. Chaque cadran nous revèle un aspect crucial de notre réalité. Il y a des questions différentes selon les cadrans:pourquoi?(motivation). A cette question la réponse méta-éthique et métaphysique implique concrètement quatre quadrans:-je:-manger avec attention;-cela:-manger de façon optimale(nutrition);-nous:-manger avec sens;-celas:-manger de façon soutenable(écologie, systèmes alimentaires, système de production, de distribution...). Comme on peut le constater, on peut avoir des défauts mais aussi des complémentarités dans ces différents cadrans fondés sur des cohérences entre les quatre cadrans. Car le champs de cohérence est très fort, avec des contenus particuliers dans les cadrans et qui se nourrissent les uns, les autres. Il ya une circulation, une causalité réciproque, des synergies entre les quatre cadrans. Ils tissent mon individuation dans des institutions à travers certaines conceptions et des mécanismes. Tout cela est totalement interdépendant. Notre réalité vécue moment par moment est métaphysiquement et méta-éthiquement lourde, prégnante, cohérente. Elle est appelée une réalité du champs intégral fait des regards métaphysiques et méta-éthiques veçus dans des agirs porteurs de cohérences et d'interdependances. Les hori-zons métaphysiques et méta-éthiques d'agir assument les dimensions horizontales de notre réalité d'être et d'agir avec un regard métaphysique et méta-éthique dont les quatre cadrans du moment se nourrissent de façon interdépendante et cohérente. C'est ainsi que le champs intégral de notre réalité a une cohérence intégrale, tout en étant un palier, un moment. Notre réalité a quatre cadrans d'être, de regard, d'agir et d'horizon qui impliquent plusieurs niveaux d'évolution, des axes de progression de soi comme sujet (je) des intelligences multiples dans leurs dimensions psychologiques, morales, spirituelles et cognitives. D'autres axes de progression de la cor-poréité(cela) sont également multiples à travers les systèmes digestif, nerveux, limpidiques. Le troisième niveau des axes de progression de ( celas), c'est-à-dire des systèmes objectifs d'extériorité au sujet concernent l'éco-nomie, la politique à travers les systèmes de mode de production, le système politique, le système économiqie, le système financier, le système boursier. Tandis que le quatrième niveau des axes de progression de (nous), c'est-à-dire de la communauté, de la société concerne les cultures à travers la diversité des enjeux de communication, des relations, des visions du monde. Les horizons métaphysiques et méta-éthiques d'agir nous présentent notre réalité dans son contenu pluriel fait des acquis dans les champs integrals ( du désirable) et des potentiels. Les acquis et les potentiels sont susceptibles d'évolution. Scientifiquement, le degré de complétude dans une quelconque cadre de l'évolution est difficile à établir. Il n'y a pas seulement la dimension horizontale des cadres mais il y a une dimension verticale des cadres dans des axes de progression. Il n'ya pas de plafond. Il faut chercher les informations scientifiques. Qu'est-ce qui nous donne droit d'hiérarchiser? Est-ce, n'est-ce pas violent dans le monde post-démocratique? Comment apprécier métaphysiquement et méta-éthiquement un agir porté par un regard intégral mais déterminé par des horizons pluriels d'hiérarchie de développement personnel de soi, de l'autre, de la structure, de l'institution, du système, de la société ou de la collectivité? Des tels horizons sont différents des horizons de la croissance qui pourraient motivés un autre agir méta-éthique et métaphysique capable d'interroger cette hierarchie des croissances plurielles de l'organisme, de l'organe, de la cellule, de la molécule, celle-ci se revelant porteure d'un sursaut de civilisation, de progrès technologique, de la post-modernité mais également paradoxalement d'une imminente force destructrice, devastratrice, desastreuse inhérente à sa propre constitution( exemple:energie nuccleaire-Fouckouchima-). Que dire des agirs méta-physiques et méta-éthiques déteminés ou tendus vers des horizons pluriels d'hiérarchie des dominations, elles-mêmes inhérentes et liées à la violence qui trouve fondamentalement sa source dans le coeur de l'homme, lui-même élément de la nature, du cosmos. Ce cosmos ne donne-t-il pas à penser également et à intérroger métaphysiquement et méta-éthiquement à l'inscription de la violence au coeur de toute vie minérale, végétale, animale, humaine, stellaire, au coeur du système solaire mais aussi dans les profondeurs des centres, des noyaux de la terre, des océans mais aussi des atomes...? Sur la base d'observation scientifique, l'on peut noter que les hiérarchies sont des oligarchies du développement humain et de société qui se dépassent en s'incluant ensemble et qui invitent à un agir métaphysique et méta-éthique en mode plus ouverte, complexe et interdépendante. L'agir méta-éthique et métaphysique issu d'un regard integral méta-éthique et métaphysique permet de visualiser l'horizon du capitalisme qui doit lui-même évoluer vers des économies d'humanisation et des économies plurielles, elles-mêmes toujours de plus en plus ouvertes vers le haut. Dans le champ integral du regard et de l'agir méta-éthique et métaphysique les horizons pluriels permettent d'identifier les paramêtres scientifiques qui valorisent objectivement la qualité de l'hiérarchie culturelle en vue des synergies de plus en plus ouvertes et de plus en plus complexes. L'éducation méta-éthique et métaphysique au regard et à l'agir integral permet de s'investir à eveiller l'enfant de trois ans à des manières precosses , provisoires des états de complexité, au bas de celle-ci, mais aussi au passage à l'hierarchie de croissance par la compréhension de son étape, où il devient adulte, fait des acquis définitifs et efficaces. Mais au niveau collectif, personnel et culturel comment franchir les étapes possibles? Comment passer de l'étape d'inferiorité ou l'inferieur se sent ou est concrètement aliené, exerce ses tâches de façon mécanique avec un sens determiné, obéit aux ordres du supérieur, à l'étape de supériorité où la personne prend conscience de son autonomie et de celui du sens qui peut l'amener à des états superieurs comme le pressentiment mystique? L'employé et l'ouvrier sont-ils dans une même étape ou font-ils l'expérience des differences entre inférieur et supérieur, entre les étapes? Nul besoin d'indiquer que chacun peut faire l'expérience d'une fluidité sans effort et qui n'est pas à confondre avec l'intuition créatrice. Cette expérience de fugacité sans effort est un état fugace qui ne devient pas stable à cause d'absence des conditions métaphysiques et méta-éthiques d'un regard intégral favorisant l'agir, lui-même intégral qui traverse toutes les techniques des manipulations managériales par l'exigence de la cohérence. Celle-ci pourrait amener la personne visionnaire et engagée de façon intégrale dans une réalité elle-même complexe afin d'agir méta-éthiquement et metaphysiquement dans une mystique d'action contemplée notamment politique,economique,sociale, culturelle, ecclésiale, chrétienne, évangélique qui le met en état de fluidité permanente d'un être réalisé intégralement dans sa dimension mystique elle-même réalisée. L'homme peut agir méta-éthiquement et metaphysiquement de manière intégrale et réalisée dans une mystique d'action contemplée par un regard méta-éthique,métaphysique etmystique réalisé intégralement. Il fait ainsi l'expérience des états transitoires de fluidité qui sont des moments reverssibles et qui ne sont pas des étapes définitives pour passer à l'évolution, à l'aspiration par le haut, à la progression par le haut. Il faut une répetition des états de manière à devenir consistant. L'homme peut choisir de faire des expériences inférieures du veçu momentané en respectant les consignes et l'horizon de celui qui le dirige, qui a pouvoir et autorité sur lui afin de lui montrer que les hommes ne sont pas que des bêtes des sommes. Mais l'homme peut également et de manière paradoxale faire le choix de vivre une expérience supérieure momentanée qu'il vit en deployant toutes ses potentialités à l'issue de l'opportunité qui lui est donnée de manière à accéder à l'expérience superieure de fluidité permanente dans un pressentiment métaphysique et méta-éthique collectif d'être, de regarder et d'agir de manière intégrale. Dans ce cadre, il pourrait contester et derouter certaines raisons managériales cyniques et manipulatrices que lui-même ou d'autres utiliseraient sur lui pour le garder à l'état et à l'étape d'infériorité d'être, de regard et d'agir.  Paradoxalement dans le cadre des systèmes l'état et l'étape superieures sont constitués par l'horizon méta-éthique et métaphysique post-capitaliste. Dans ce sens, il s'agit d'aspirer l'être, le regard et l'agir métaphysique et méta-éthique au niveau du modèle coopératif, irreversible, structuralisant car la coopérative est un état permanent de la démocratie radicale. Des democraties coopératives peuvent se révèler être des horizons métaphysiques et méta-éthiques concrètes des états transitoires, des moments reversibles non structurés, non pleinement potentialisants comme le cas des textiles chinois. Entre l'horizon métaphysique et méta-éthique concrète supérieure(Coopérative) et l'horizon méta-éthique et métaphysique concrète inférieur (Textiles chinois), nous avons un horizon métaphysique et méta-éthique concrète intermédiaire ( Google). L'autonomie humaine profonde est bien respectée aussi bien dans la coopérative, dans google que dans les textiles chinois. L'horizon méta-éthique et métaphysique d'agir permet d'avoir à coeur la capacité, la possibilité et la réalité concrète d'établir des hiérarchies de progression. Il ya des aspects politiques, économiques, culturels, religieux, idéologiques dans la construction des axes, des cadrans. Ceux-ci sont des outils de compréhension du monde basée sur certaines hypothèses. Pourquoi les champs integral personnel deviennent-ils des champs d'intégral collectif dans l'évolution et la progression de la personne, son être, de son regard et de son agir métaphysique et méta-éthique? Et pourquoi la crise des valeurs et des sytèmes démocratiques? ( A suivre).

    Abbé Hubert Adelain Mayituka Mangangula. Desservant. Curé d'Orbais (Perwez).