• ASBL CADETEKIBACOREDECO.

    Numéro d'entreprise: 0842 945 341.  Dénomination: CENTRE D'APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE DE KIMVULA AU BAS-CONGO EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO;(en abrégé): CADETEKIBACOREDECO. Forme juridique: ASBL. Siège: RUE  TREMOUROUX, N°107; 1360 ORBAIS (PERWEZ) BELGIQUE.  Le Président de l'Assemblée Générale et du Conseil d'Administration: MAYITUKA-MANGANGULA Hubert Adelain. La Vice-Présidente et Trésorière: MICHIELS  Jacqueline. La Secrétaire: TROMPETTE Marie-Jeanne.  Date de création: Le 02/05/2011. Date de la publication au Moniteur Belge: 02-02-2012. N° de l'acte:30123

    Numéro de compte: 000-3260425-61

    Numéro de compte: 299-1112907-52

    Merci pour tous vos dons.

    Objet de l'acte:CENTRE D'APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE DE KIMVULA AU BAS-CONGO EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. CADETEKIBACOREDECO.

    Article 3. But.

    "Le but de l'ASBL est:

    Contribuer de promouvoir la solidarité et le développement au Sud pour participer à lutter contre la pauvreté, à faire avancer et à favoriser la justice sociale notamment pour les populations du territoire et de la région de Kimvula dans le Bas-Congo en République Démocratique du Congo, mais aussi pour les populations des provinces de la République Démocratique du Congo, comme par exemple à Kinshasa.

    Accompagner et appuyer les initiatives novatrices, les personnes, les structures également locales du développement au bénéfice et avec la participation notamment des populations concernées en vue de l'amélioration des conditions de vie.

    Pour réaliser ce but, l'association veut dans le cadre des initiatives novatrices, des personnes et des structures notamment locales existantes et ou nouvelles du développement:

    Des stratégies:-Pousser en priorité les secteurs de l'éducation, de la santé, agricoles, et toutes les opportunités ou demandes qui se présentent en matière de: génie rurale et construction, communication et transport, énergie, industrie et commerce, culture, sport et loisirs. Ces domaines ne sont pas limitatives. -Construire et rénover des écoles. -Relancer l'enseignement dans toutes ses spécificités (artisanales, techniques, secondaires, vétérinaires et universitaires) sans que cette énumération ne soit limitative. -Construire, rénover et équiper les hôpitaux, les dispensaires, les centres de santé, les matérnités et les instituts de formation médicale. -Construire, rénover et équiper de centres pharmaceutiques et de productions. -Promouvoir les secteurs agricoles, l'agriculture, l'élévage et la pisciculture et la formation à ces techniques. -Créer des briqueteries utilisant les énergies durables (bio masse, photovoltaïque et solaire thermique). -Construire, reconstruire et améliorer l'infrastructure générale, les routes et les transports de tous genres. -Construire, reconstruire et moderniser l'habitat. -Créer de moyens de télécommunication et d'informatisation modernes. -Contribuer à l'électrification notamment par les énergies durables et à l'exploitation du sous sol du territoire de la région visée ainsi qu'à l'amélioration et à l'utilisation de toutes ses réserves hydrographiques. -Promouvoir de projets industriels et le tourisme et de manière tout à fait générales contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des habitants de la région concernée. -Aider au sens général, à tout ce qui touche aux loisirs et aux sports notamment pour la jeunesse. -S'intéresser, s'engager et agir de manière généralement quelconque, pour tout ce qui touche à la solidarité et au développement humain durable pour les populations autochtones concernées de la région pour autant que l'action soit connexe au but social de l'ASBL. -Rechercher les financements pour la lutte contre la pauvreté, l'ignorance, la malnutrition, l'analphabétisme, les maladies (particulièrement celles qui touchent la région visée, à savoir la tuberculose, la malaria, la maladie du sommeil, le sida...) et pour la promotion de la justice sociale. (Tout ceci à titre d'exemple sans que cette liste ne soit limitative). -Organiser de recherches de fonds et d'appui.

    Une philosophie: -Respecter des principes d'actions les plus essentiels du développement durable, tels que, entre autres:-La solidarité intergénérationnelle pour promouvoir l'équité entre générations actuelles et futures; -La création d'activités génératrices de richesse; -La justice sociale; -L'égalité de genre; -La prise en compte des conséquences économiques, sociales et environnementales des projets; -Le principe de précaution pour renforcer les capacités du partenaire local; -La participation au projet de tous les intervenants concernés, au Nord et au Sud, avec appropriation des processus par les partenaires du Sud; -La promotion des droits de l'homme. -Promouvoir les principes d'actions suivants: -Le respect de la dimension culturelle du développement; -Le partenariat fondé sur l'échange, la concertation et la réciprocité, dans le respect des priorités établies par le partenaire du Sud quand à ses besoins; -La synergie, sur le terrain de mise en oeuvre du projet, avec les autres acteurs du Nord et du Sud. -Association de plusieurs catégories de promoteurs pour la mise en oeuvre du projet; -L'identification, le cas écheant, précisement, tant au niveau de la mise en oeuvre que de la répartition budgétaire, des apports et rôle de chacun, en fonction de leurs compétences et expertises spécifiques; -La promotion de l'expertise locale. -Collaborer avec les populations concernées, donner priorité à leurs besoins fondamentaux, promouvoir des personnes les plus fragiles parmi celles-ci (les femmes, les personnes âgées, les veillards, les enfants...); -Prôner l'écoute, l'ouverture aux idées novatrices de solidarité, de coopération et de développement exprimées par des exigences de durabilité, de crédibilité, de diversification efficace pour un développement durable, intégré et coopératif. -Engager ses membres au bénévolat et dans des cas particuliers, promouvoir un engagement contractuel pour un travail précis et déterminé, objet d'une rétribution. -Sensibiliser ses membres et partenaires à la valeur du travail partagé en équipe pour le bien commun, base du développement individuel, collectif et planétaire; -Promouvoir une gestion collective, honnête, rigoureuse et transparente; -Favoriser le partenariat entre le Nord et le Sud pour les initiatives novatrices collectives ou individuelles émanant de la région concernée pour l'appui et l'assistance aux projets après approbation de l'assemblée générale; -Encourager une solidarité et un développement respectueux de la multiculturalité, des convictions religieuses, philosophiques et laïques qui respectent une éthique de responsabilité personnelle, collective promotrice de la paix, de la dignité humaine, de la qualité de la vie, de la justice; -Soutenir et appuyer le développement humain, socio-culturel, scientifique, technique et économique de la région concernée. -La région concernée par notre but social couvre, à partir du territoire de Kimvula enclavé, le Bas-Congo, le Bandundu, la province de Kinshasa, les deux Kasaï, en second temps il s'étend géographiquement à toutes les provinces de la République Démocratique du Congo pour promouvoir une solidarité et un développement en faveur du bien-être des gens et de leurs accès au progrès, à la modernité, à la post-modernité dans un environnement démocratique apaisé."

    Article 4. Objectifs spécifiques.

    "Les objectifs spécifiques de "CADETEKIBACOREDECO" ASBL visent les intérêts de tous les partenaires de la solidarité et du développement et s'inspirent des stratégies de développement convenues entre les Etats africains eux-mêmes, entre l'Afrique et ses partenaires européens, ainsi que ceux d'autres régions du monde, à savoir:-La Coopération au développement de la Belgique et l'Union Européenne (UE) mais aussi l'Organisation des Nations-Unies (ONU) avec les pays de l'Afrique dont la République Démocratique du Congo mais également avec tous les pays du Sud de part le monde: -La Coopération entre le Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) avec l'Union Européenne; -La coopération entre l'Afrique, l'Europe et les autres régions du monde à travers le NEPAD et les objectifs du Millénium.

    LE PARTENAIRE  AU  SUD

    REPUBLIQUE   DEMOCRATIQUE  DU  CONGO

    CENTRE  D'APPUI  AU  DEVELOPPEMENT  DU  TERRITOIRE  DE  KIMVULA  EN SIGLE

                              CADETEKI-ONGD /  RDC

                              E-mail: cadeteki-ongd@yahoo.fr

    Siège social: 

    18, Av. De la Révolution

    Quartier de la Révolution

    Cité de Kimvula

    Territoire de Kimvula.

    Bureau de Représentation

    7, Av Botulu

    Quartier Mombele

    C/ Limete

    Kinshasa RDC

    STATUS

    Janvier 2011.

    STATUTS  CADETEKI / RDC

    Préambule:

    "Nous, membres de la structure dont les présents statuts régissent; conscient de la situation déplorable que traverse la population du territoire de Kimvula (Bas-Congo) et d'autres provinces en général, en particulier sur le plan socio-économico-culturel;

    Mus par la volonté de sortir le territoire de Kimvula et, avec effet d'entraînement, les entités d'autres provinces du gouffre dans lesquelles ils ne cessent de se plonger à considérer le retard de développement qu'ils accusent depuis l'accession de la République Démocratique du Congo à l'indépendance voilà près de Cinq décennies;

    Vu l'enclavement sans précédent des plusieurs territoires dû au manque des routes d'accès et de desserte agricole avec comme corollaire les difficultés d'évacuation des produits agricoles vers les grands centres de consommation et l'approvisionnement de la population en produits manufacturés de première nécessité;

    Soucieux de créer une synergie dans la prise de conscience collective pour un développement intégral et intégré de toutes les communautés du Bas-Congo qui partagent le même espace linguistique jusqu'à la frontière Angolaise et d'autres provinces connaissant les mêmes difficultés;

    Voulant apporter des réponses claires aux multiples défis dans plusieurs domaines tels la santé, l'éducation, les infrastructures, l'habitat, l'Agriculture, la Pêche, l'élevage, l'eau, l'électricité, etc...

    Convaincus de nos responsabilités devant l'histoire en tant que fils du territoire de Kimvula et par ricochet de la RDC dans la recherche des moyens à mettre en oeuvre pour remédier à la situation de misère, de déshumanisation que traverse au quotidien cette population par des initiatives concrètes et canalisées au sein d'une organisation structurée dont le but et les objectifs n'ont pour rôle que de cheminer vers le progrès intégral du territoire de Kimvula et d'autres entités administratives du Congo;

    Eu égard à ce qui précède:

    Prenons la ferme résolution de poser des actes concrets pour le développement du territoire de Kimvula en particulier, de la RDC en général. De ce fait, constituons nous en une ONGD dénommée CENTRE  D'APPUI  AU  DEVELOPPEMENT  DU  TERRITOIRE  DE  KIMVULA en sigle CADETEKI".(fin de citation).

    STATUTS

    TITRE  I: DISPOSITIONS  GENERALES

    SECTION II: BUT  ET  OBJECTIFS

    BUT

    Art 6 : L'ONGD  CADETEKI a pour but de promouvoir le développement du territoire de Kimvula en particulier et d'autres provinces en général, de désenclaver Kimvula et de promouvoir l'entente entre les différents ressortissants des provinces en vue des actions concrètes pour leur développement intégral.

    Art 7: CADETEKI  ONGD  poursuit les Objectifs ci-après:

    -Lutter contre la pauvreté, l'analphabétisme, l'ignorance, la malnutrition, la faim, les maladies, l'insécurité alimentaire en ayant le souci de promouvoir le développement humain, socio-économico-culturel, touristique, technique et scientifique;

    -Promouvoir la citoyenneté responsable et l'esprit d'entreprise pour une prise en charge locale et personnelle du développement durable et du bien commun des congolais à travers une éthique de responsabilité;

    Combattre l'enclavement des territoires, initier, participer, élaborer, réaliser activement des programmes et des projets de reconstruction des territoires en vue de freiner l'exode rural;

    Elaborer des projets, des actions, chercher les financements pour la reconstruction et la modernisation de l'habitat dans différentes provinces;

    Lutter contre les modes de transport moyenâgeux et archaïques, le manque de communication en instaurant les moyens modernes tels le ballon volant, le dirigeable, l'hovercraft, la péniche, la barge...

    Promouvoir l'agriculture vivrière au sens large (c.à.d les cultures, la pêche et l'élevage), éléments indispensables pour la santé, l'alimentation et l'équilibre de l'environnement;

    -Soutenir, élaborer, conduire des projets, des actions en vue de moderniser l'agriculture par la relance de production agricole avec le système de Métayage;

    -S'armer contre la pauvreté, la faim, la mal nutrition alimentaire en jetant les bases d'un développement durable d'une agriculture modernisée permettant d'exploiter les terres agricoles à grande échelle avec des techniques modernes pour produire les danrhés alimentaires des populations et de l'ensemble du territoire de Kimvula jusqu'à la frontière Angolaise, mais également pour l'ensemble des populations d'autres provinces;

    -Faire de Kimvula et certaines localités d'autres provinces, le grenier à grain pour le développement économique de la République démocratique du Congo afin de promouvoir l'indépendance alimentaire, l'exception agricole;

    -Promouvoir l'émancipation de la femme, entre autre cultivatrice, de la jeunesse désoeuvrée, des enfants de la rue et ce, par la mise en oeuvre des micros crédits ou micro financements et des coopératives agricoles de proximité et de développement;

    -S'engager pour une agriculture promotrice de la protection de l'environnement et favoriser la construction, l'entretien et la gestion de toute infrastructure rendue nécessaire à l'utilisation des moyens de transport, des routes et de ponts sur les dessertes agricoles, du système de cantonnage;

    -Militer pour les équipements, les matériels et les financements en faveur des projets d'électrification rurale, d'adduction d'eau ou d'installation des pompes fontaines notamment pour l'agriculture à grande échelle du riz, manioc, haricot, légumes, tomates, sésames...

    Initier, élaborer, encourager, réaliser les projets, les programmes, les actions pour la construction, l'équipement, la documentation, les semences d'horticulture et d'élevage par la modernisation des différents instituts agricoles pour promouvoir la formation des agronomes, l'encadrement des associations paysannes agricoles et les coopératives agricoles dans le territoire de Kimvula et d'autres contrées du pays;

    -Moderniser la pêche par des techniques nouvelles, la domestication et la culture des poissons dans les étands afin de garantir  et stabiliser la sécurité alimentaire;

    -Lutter contre les maladies, améliorer la formation des infirmiers. Lutter contre le Sida, la promotion des centres paramédicaux, la médecine préventive dans les écoles et notamment pour les services de revalidation et de réeducation physiques;

    -Promouvoir la construction et l'équipement des nouvelles polycliniques modernes et équpées à Kimvula et dans d'autres juridictions du pays de manière à cultiver une prise en charge modernisée de la santé personnelle et publique face aux fléaux des maladies, des accidents, du sida, de la tuberculose, des handicapés, des aveugles;

    -Elaborer des projets, des actions, chercher les financements pour les projets de reconstruction des infrastructures scolaires afin d'assurer une éducation et un enseignement de qualité pour des générations futures et des conditions dignes de vie aux enseignants;

    -Initier des actions, des projets, chercher des subsides pour la reconstruction des infrastructures scolaires dont les écoles maternelles et primaires, des écoles techniques et professionnelles, des bibliothèques, des instituts supérieurs et universitaires. La reconstruction et l'équipement de l'Institut Technique Médicale  et l'ISDR Kimvula;

    -S'engager dans les actions, les projets pour la promotion de la culture du développement, de l'éducation civique, de la démocratie, du bon voisinage, de la bonne gestion du bien commun et de la gestion des conflits locaux, des frustrations, des préjugés négatifs et de dépressions collectives issues des conditions géographiques d'enclavement, de la pauvreté infrahumaine, de la drogue et de l'alcoolisme;

    -Se lancer dans la promotion de la révolution informatique des communications et des médias, de la culture de la communication planétaire, bref de la haute technologie;

    -Promouvoir le tourisme pour la mobilité des hommes d'affaires, des chefs d'entreprise et des cadres...

    -Etablir des contacts, produire et diffuser les informations, organiser les sessions de formation pour les populations et les promoteurs des ONGD, des séminaires et colloques du développement;

    -Organiser, participer au pays ou à l'extérieur aux séminaires, stages, colloques de formation pour la conscientisation, la prise de responsabilité citoyenne en faveur du développement durable;

    -CADETEKI  ONGD se réserve le droit de poursuivre tout autre objectif promoteur du développement intégral et intégré du territoire de Kimvula ou d'autres juridictions non élucidé ci-dessus pour vu que ce dernier contribue à l'épanouissement et au bien être de la population"(fin de citation).

    " FONCTIONS":

    "Président d'Honneur: Mr Pascal  NDUBUKULU  NZAU 

    Représentant Général:   Mr Joseph NSISI  MAKENGO

    Adresse:  46, Av. Kinzonzi

                  Q / Mbaku

               C / Selembao

              Kinshasa  RDC

    Tél: 00243/995000022

    Coordonnateur: Mr Thomas NDUBUKULU

    Secrétaire Général Mr Germain NDUBUKULU

    Secrétaire Général  Adjoint: Mr Guy NSISI

    Trésorier Général:  Mr Richard PINDI

    Trésorier Adjoint: Mlle Giselle MAFUEME..."

    Nous remercions tout geste de solidarité et tout engagement, participation, présence pour la réussite de ce combat en faveur du développement grâce à votre générosité, à vos dons afin de soutenir l'asbl CADETEKIBACOREDECO (au Nord) engagé en faveur et auprès du partenaire du sud (CADETEKI ONGD  RDC).

    Bon vent à ces deux structures en faveur de la solidarité et du développement en bonne intelligence entre le Nord et le Sud.

    Hubert Adelain Mayituka Mangangula,

    Président de CADETEKIBACOREDECO  ASBL.

    -Desservant,

    Curé d'Orbais. (Perwez).

     

     

     

     

     

     

  • Témoins du Ressuscité. Ac13-19;Ps4;1Jn2,1-5;Lc24,35-38

    Avant d'aborder l'apparition du Christ au lac de Tiberiade, Jn21, cherchons à savoir pourquoi et comment devenons-nous témoins du Ressuscité? Répondre à cette question peut nous amener à nous demander également si notre participation dominicale à l'eucharistie nous ouvre-t-elle à l'intelligence des Écritures, à l'intelligence de la foi pour reconnaître le Christ Ressuscité à la fraction du pain et au service rendu aux autres, à nous-mêmes, à la société, à nos familles, aux familles, aux paroisses, aux villages, aux collectivités, à l'Eglise et au monde en tant que passeurs d'espérance dans une joie complète? Sommes-nous réellement témoins de la Parole de Dieu, de la Bonne Nouvelle au quotidien pour vivre dans la cohérence avec le cri de foi de la première communauté chrétienne, du Kerygme des premiers chrétiens comme l'affirme saint Pierre Ac3,13-19? Nous savons très bien l'exigence, la nécessité et la responsabilité d'un témoin au quotidien pour le dénouement de l'affaire, du différend, du souci, du problème afin de permettre d'établir par exemple la vérité judiciaire de manière objective et dans une juste distance entre les parties concernées. La crédibilité et la cohérence, voir l'authenticité et l'honnêteté du témoin entre le véçu et le témoignage comptent pour l'adhésion à ses actes mentaux, à ses actes du langage, à ses gestes corporels, à ses attitudes, regards, perceptions, représentations, actes humains, comportements, conduites, manières d'être, de vivre, d'agir, de souffrir, de jouïr et de jubiler qui rencontrent le référend ultime, objectif pour lequel il rend témoignage.

    Sommes-nous responsables de nos actes pluriels quand ceux-ci sont motivés par l'ignorance et ont pour conséquence le rejet des autres, le rejet de la foi chrétienne, le rejet du réalisme de la crucifixion de toute vie vouée et donnée au service des autres, de l'Eglise, de la société, des concitoyens et du monde à la suite du Christ Ressuscité qui porte les traces des cloux, de la souffrance qu'il a traversé autrement en la transfigurant , en y donnant un autre sens et du sens pour une autre manière, une autre croissance en humanité et en divinité en vertu du principe de la victoire de l'amour sur la haine et de la victoire de la vie sur la mort car Jésus-Christ, lui le chef des vivants, Dieu l'a ressuscité d'entre les morts? Pourquoi et comment témoigner auprès de nos concitoyens, des chrétiens et de la société, voir dans l'entreprise, chez les petites et moyennes entreprises, les indépandants, marchands et non marchands, dans nos milieux de vie, de loisir et de travail, dans nos familles, paroisses, communautés, villages, collectivités, régions que nous sommes par la grâce des sacrements des passeurs de la confiance, de l'écoute, de la libération et du rayonnement lumineux spirituel et temporel du Ressuscité par la médiation notamment de la prière personnelle et communautaire? Comment dire: n'est-ce pas sur nous, Seigneur que s'illumine ton visage? (Ps4). Quelles implications concrètes, existentielles et pour quel questionnement existentiel, elle-même ouverte à l'apport inter et multidisciplinaire, mais en vue de quoi? pour quelle finalité? Pour quel but? 

    Sommes nous témoins du pardon et de la réconciliation dans nos lieux de vie, dans nos milieux de vie, dans la société, dans la famille, dans le groupe, l'entreprise, les petites et moyennes entreprises, chez les indépendants, les marchands et non marchands, des banques, les bourses, les finances, dans les réseaux, dans l'espace privé et public, dans l'Eglise, dans l'Etat, dans le monde en prenant de plus en plus conscience que nous sommes des êtres fragiles, pécheurs, aimés et sauvés par Dieu depuis le sang du Christ versé sur la croix? Pourquoi et comment inventer et inviter, sinon inciter de contempler dans une mystique de l'action contemplée pratico-pratique la logique jusqu'au boutiste d'une vie donnée pour et au service de Dieu et des autres pour la construction du vivre ensemble intégrateur et solidaire au niveau intérplanétaire par le brassage de la multiconvictionnalité et de la multiculturalité et par excès d'amour et de passion ouvrant à l'audace de vivre chrétiennement de manière évangélique en respectant au quotidien les commandements de Dieu, le Décalogue et les commandements de l'Eglise, mais aussi la règle d'or évangélique et de manière particulière l'exigence sui-généris, totalement nouvelle de manière radicale et bouleversante de l'amour des ennemis? (1jn2,1-5), en vertu du principe de l'egale dignité humaine et de l'universalité du principe de la raison, voir de la rationalité qui donne à penser à l'exigence de l'égalité des droits pluriels humains dont le respect et la reconnaissance légale sont source du bonheur d'un vivre ensemble harmonieux?

    Pourquoi et comment aujourd'hui actualiser avec assurance l'expérience personnelle, ecclésiale, familiale et sociétale de la présence sanctifiante et vivifiante du Ressuscité parmis nous notamment pour croire, célébrer et vivre du cri de l'homme dans la triple exigence révélatrice:cosmique,historique et eschatologique et du cri de la foi, du Kérygme apostolique dans le compagnonnage du récit de l'apparition aux onze Apôtres et aux disciples d'Emmaüs? Comment et pourquoi construire du sens pour devenir aujourd'hui apôtre et disciple du Ressuscité, témoin de l'essentiel, passeurs de l'espérance, du pardon, de la réconciliation, de la joie complète et des expériences renouvellés, totalement nouvelles et actualisées du Ressuscité en bonne intelligence avec les Écritures, avec les sacrements, avec les défis nouveaux de la vie en société, du vivre ensemble interplanétaire, en cohérence avec l'expérience plurielle de Onze apôtres et des disciples d'Emmaüs pour rencontrer le Ressuscité sur le terrain existentiel concret pratico-pratique dans sa complexité, sa diversité et ses spécifications actuelles, d'hier, d'ajourd'hui et de demain mais aussi pour rencontrer de manière expériencielle, existentielle, pratico-pratique ou de manière logico-transcendantal, métaphysique, méta-éthique et méta-théologique le Ressuscité dans le visage des personnes, des créatures traversées dans leur élan vital par le doute, le trouble, l'abîme, les blessures, les souffrances physiques, psychologiques, morales, les maladies, les rejets, la révolte, la désolation, les conflits, les menaces, la mort, la pauvreté, le sur-endettement, le manque d'emploi, le mal être, le mal aîmé, les brisures des liens, les manques, les passions, les séparations, les suicides, les drogues, le mal être, le mal avoir, le mal paraître, le mal du pouvoir, la vie carcérale...Comment et pourquoi persévérer de manière à ôser, avec audace des actes pluriels: des actes mentaux, des actes du langage, des gestes corporels, des attitudes, regards, perceptions, représentations, des actes humains, conduites, comportements, manières d'être, de vivre, de souffrir, de jouïr et de jubiler qui assument la responsabilité individuelle, personnelle, citoyenne, privée et publique, ecclésiale, sociétale, économique, bancaire, boursière, financière, éducative, sportive,culturelle, réligieuse,entrepreneuriale...comme une réponse à l'appel du Ressuscité:"Lèves-toi et marche"? Comment assumer le devoir du témoin du Ressuscité dans le monde contemporain par la médiation des actes pluriels d'espérance et de relèvement, de libération, et de l'expérience plurielle de la Pâques actualisée sur la route de l'existence privée et publique, locale, eclésiale, paroissiale, villageoise, citoyenne, sociétale au niveau local, régional, communautaire, national, supra-nationale, européeenne, internationale, mondiale et planétaire au service d'un vivre ensemble harmonieux promoteur du bien commun temporel et spirituel? (Lc24,35-38). Qu'est-ce qui s'est donc passé au Lac de Tiberiade, selon saint Jean? (A suivre). Père Hubert Adelain Mayituka Mangangula.Desservant. Curé d'Orbais.(Perwez).

  • L'apparition de Jésus aux apôtres: Lc 24,36-39

    Chez saint Luc 24,36-39, l'apparition de Jésus aux apôtres suit immédiatement le dialogue de vérité entre les apôtres et l'expérience faite par les disciples d'Emmaüs(Lc24,13-35) comme pour confirmer, attester, crédibiliser et authentifier la proclamation, l'annonce, la confession du Ressuscité par la médiation de ses deux médiations au travers de leur propre expérience interpersonnelle, relationnelle, dialogique et dialogale, pleine de sollicitude relationnelle du Ressuscité sur le chemin de leur vie quotidienne et de leur existence, sur la route de l'homme, de la société, de l'humanité, de l'Etat et de l'Eglise au niveau local et interplanétaire. (Lc24,36)a. L'Evangélisation du Kerygme apostolique est ici précédée par l'évangélisation du Kerygme des deux disciples d'Emmaüs qui reconnaissent le positionnement structurel, institutionnel et légal de la primauté apostolique dans l'attestation publique, l'authenticité, l'annonce, la célébration et le témoignage du Ressuscité, au titre des gardiens du trésor de la foi apostolique, voir christique, christologique. L'expérience réelle et spirituelle de l'apparition du Réssuscité aux apôtres est une expérience collégiale, ecclésiale où l'initiative souveraine revienne à Jésus-Christ, Ressuscitén, Vivant, Maître, Seigneur, Sauveur qui accomplit la victoire de la responsabilité individuelle et personnelle, totalement humaine et totalement divine du Ressuscité qui garde les traces de la crucifixion, de la souffrance. Le Ressuscité a traversé la crucifixion, la souffrance, la mort par sa résurrection transfigurante, rayonnante, lumineuse pour annoncer, proclamer, confesser à la fois le principe de la responsabilité apostolique, ecclésiale dans le service de la paix et le principe, la réalité, l'expérience et l'engagement pour la paix collégiale, apostolique, ecclésiale, sociétale, inter-planétaire dans la traversée du doute, du trouble, de l'abîme, de la séparation, du respect, de l'humiliation, de la condamnation, de l'exécution, de la crucifixion et de la mort, voir de la maladie, de la fragilité, de la dépendance à la drogue, à l'alcool, à la cigarette, à la relation dissymétrique dictatoriale, promotrice de la soumission et de l'installation de l'autre dans la pauvreté, l'absence de liberté, d'autonomie, de choix, voir de la traversée de la finitude et du péché personnel, structurel, sociétal, privé et public.(Mc24,36).b.

    La première annonce, la première célébration et le premier témoignage de Jésus-Ressuscité qui apparaît aux apôtres pour la première fois selon saint Luc est l'exigence de la Paix qui paradoxalement est difficile à assumer de manière individuelle, personnelle, familiale, sociétale, privée, publique, collective, entrepreneuriale, ecclésiale ,culturelle, étatique, voir chez des petites et moyennes entreprises, des indépendants, des services et activités marchands et non marchands au niveau local, régional, communautaire, national, supra-national, international, mondial, interplanétaire, voir au niveau de l'ensemble de la Création et de l'Univers. L'annonce, la proclamation, la confession, la célébration et le témoignage de la paix du Ressuscité et de la mission temporelle et spirituelle de la paix, en tout  lieu, en tout temps et en toute circonstance par la médiation des actes pluriels privés et publics mentaux, des actes du langage, des gestes corporels et systémiques, structurels, institutionnels, des actes humains, systémiques, structurels, institutionnels, des conduites, comportements, attitudes, regards, perceptions, représentations, manières d'être, d'agir, de vivre, de souffrir, de jouïr, de jubiler, de se souvenir au niveau privé et collectif, humain, institutionnel, structurel, systemique, étatique, sociétale est source d'effroi, de peur, d'angoisse, des fragilités, des limites (Lc24,37).

    Le Christ Réssuscité engage le dialogue de vérité avec les apôtres qui traversent les expériences plurielles du doute, du trouble, de l'abîme et de fixation dans le passé de la crucifixion, de la condamnation à mort, de l'exécution de Jésus sur la croix et de l'echec de la finition de sa vie terrestre paradoxalement dans l'humiliation totale, la confusion au rang des criminels, exécuté dans l'indifférence générale, notamment de ces derniers ecrasés par la peur, la frayeur, la crainte et la souffrance plurielle complexe dans leur intériorité et dans leur exteriorité. "Mais Pourquoi tout ce trouble, et pourquoi des doutes montent-ils en votre coeur?"(Lc24,16). Pour reconforter les apôtres dans l'annonce, la proclamation, la confession, la célébration et le témoignage du Ressuscité par la médiation de leurs intériorités et de leurs extériorités, de leurs expériences personnelles, collectives et ecclésiales afin d'assumer personnellement et collectivement la délégation du pouvoir, de l'autorité et de la responsabilité pour parachever les intentions, les actes et la volonté du Ressuscité, ce dernier prend l'initiative d'inviter les apôtres à le voir autrement dans leurs propre chairs, dans leurs propre vie, existence et actes pour expérimenter l'horreur de la crucifixion existentielle, sociétale, privée et publique en tout lieu, en tout temps, en toute circonstance au niveau interplanétaire pour le service rendu aux autres par amour du Christ et des gens, de l'humanité toute entière.

    Le réalisme de la foi au Christ Ressuscité invite au réalisme de la crucifixion expériencielle individuelle, personnelle, collégiale, ecclésiale, citoyenne, sociétale, étatique, universelle, mondiale interplanétaire en tout temps et en tous lieux. L'actualité mondiale n'en dit pas assez? Lc24,39. " Voyez mes mains et mes pieds; c'est bien moi' Palpez-moi et rendez-vous compte qu'un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'en ai"(Lc24,39). Le Christ-Ressuscité confie la responsabilité individuelle et personnelle mais aussi la responsabilité collégiale,ecclésiale, apostolique, collective, citoyenne et sociétale, étatique, privée et publique de la construction de la paix par la médiation de la traversée individuelle, personnelle, collégiale, ecclésiale, apostolique, collective, citoyenne, sociétale, étatique, privée et publique de la pluralité de la crucifixion dans sa complexité systémique, structurelle, institutionnelle et dans l'expérience de l'intériorité et de l'extériorité des actes pluriels privés, publics, temporels et spirituels au niveau local, familial, villageois, paroissial, entrepreneurial, au niveau des petites et moyennes entreprises, au niveau des indépendants, aux niveaux marchands et non marchands, bancaire, financier, boursier, au niveau politique, économique, social, culturel, au niveau régional, communautaire, national, supra-national, international, mondial, interplanétaire, au niveau de l'environnement, au niveau de la Création et de l'ensemble de l'Univers; le Christ Ressuscité confie toute cette panoplie des responsabilités pour les actes pluriels, privés et publics dans ces différents niveaux aux apôtres, aux disciples, aux chrétiens, aux citoyens, aux hommes de bonne volonté promoteurs du bien commun pluriel individuel et collectif, temporel et spirituel.

    L'annonce, la proclamation, la confession, la célébration et le témoignage du Ressuscité dans la vie chrétienne, dans la vie de l'Eglise, dans la société et dans les Etats et dans le monde sont efficaces, crédibles, cohérents et authentiques par la médiation de la traversée de l'expérience plurielle de la crucifixion au Nom du Christ et de l'Evangile pour le service genereux, joyeux rendu aux gens, à l'humanité, aux États, à l'Univers et à la Création toute entière mais notamment à l'Eglise pour la construction du sens et de la paix dans l'intégration et la solidarité interplanetaire multiconvictionnelle et multiculturelle promotrice du vivre ensemble pacifié dans la legalité respectueuse elle-même de la liberté religieuse en tout lieu, en tout temps et en toute circonstance. Une telle ambition, responsabilité et mission ne peut faire l'economie de la crucifixion de ses penseurs, auteurs, acteurs dans la manière concrète de mettre en oeuvre leurs actes mentaux, leurs actes du langage, leurs gestes corporels, leurs actes humains, leurs attitudes, regards, perceptions, représentations, manières d'être, d'agir, de souffrir, de jouïr, de jubiler au niveau privé et public, chretien et ecclésial, citoyen et sociétal, voir étatique, notamment pour les grands individus violents dans la construction du sens et du vivre ensemble pour la promotion de la dignité humaine, de l'intérêt individuel et personnel, familial et du bien commun temporel et spirituel, national, international, mondial et interplanétaire voir de l'ensemble de l'Univers et de la Création toute entière. "Ayant dit cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Et comme, dans leur joie, ils ne croyaient pas encore et demeuraient saisis d'étonnement, il leur dit:"Avez-vous ici quelque chose à manger?" Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea avec eux" (Lc24,40-42); Lc1,14;Mt8,10+; Jn21,5; Jn21,9-10,13.

    Les bons témoins traversent avec le Ressuscité les souffrances pour leur donner du sens et les transfigurer par un regard, des gestes et des actes pluriels pleins de bienveillance, de generosité, de tendresse et de service rendu aux autres au nom et pour le Christ, l'Eglise, les gens, la société, le monde et l'Univers. Luc, écrivant pour des Grecs qui considéraient l'idée de la résurrection comme une absurdité insiste sur la réalité physique du corps de Jésus ressuscité,cfv.43.  Au v44, Jésus qui apparaît aux apôtres affirme qu'il est l'accomplissement des Écritures, Verbe fait chair, Parole de Dieu. // Lc 9,22+; Lc24,25-27. Tout semble se passer le même jour, celui de la Résurrection. Ac 1,1-8 suppose au contraire une période de quarante jours. Au v45, le Christ Ressuscité initie les apôtres à la foi au Christ dans la traversée historique, existentielle, de la crucifixion plurielle, complexe au niveau de la pluralité de leurs actes mentaux, de leurs actes du langage, de leurs gestes corporels, de leurs actes humains, de leurs attitudes, regards, perceptions, représentations, manières d'être, d'agir, de vivre, de souffrir, de jouïr et de jubiler dans l'accomplissement de la mission, des signes et des oeuvres du salut pour les gens, l'humanité toute entière, le monde, l'univers et l'ensemble de la création. "Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures, et il leur dit: Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait et ressusciterait d'entre les morts le troisième jour, et qu'en son Nom le repentir en vue de la rémission des péchés seraient proclamé à toutes les nations, à commencer par Jerusalem. De cela vous êtes témoins"(Lc24,45-48).// Mc4,13+;Ac2,23+;Ac10,40+;Mt3,2+;Mt28,19-20;Mc16,15-16;Lc2,38+;Ac1,8+.

    Être témoin du Ressuscité c'est être individuellement et collectivement apôtre, disciple et sacrement de paix, de pardon et de réconciliation pour la construction du vivre ensemble harmonieux planétaire, universelle et de l'ensemble de l'univers, voir de la création toute entière. "Et voici que moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Vous donc, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la force d'en-haut"(Lc24,49);Ac1,4;Ac2,33;Ga3,14;Ep1,13. Quelle est donc cette force qui viendrait d'en haut et promis par le Père? C'est l'Esprit Saint, cf. Ac1,4s; 2,33,39.  Temoin de la paix, du pardon et de la réconciliation universelle, mondiale, interplanétaire, l'apôtre du Ressuscité est individuellement et collegialement un apôtre passionné de la prière de demande, de supplication, de louange, d'adoration, d'intercession au coeur du mystère de la Sainte Trinité pour devenir totalement un apôtre et un témoin, un disciple et un sacrement de l'esperance pour soi-même, les autres, la famille, la société, l'Etat, l'entreprise, les indépendants, les marchands et non marchands, les banques, les bourses, les finances, l'Eglise, la paroisse, la collectivité, voir pour le monde au niveau interplanetaire, pour toute la création, pour tout l'univers, pour tous les gens, les individus, les personnes, les sujets, les citoyens. On devient en faisant l'expérience du Ressuscité apôtre, disciple, témoin de l'espérance pour tous les hommes et pour tout homme, voir pour le village, la paroisse, la société, la collectivité, l'entreprise, les indépendants, les petites et moyennes entreprises, les familles, les marchands et les non marchands, les banques, les bourses, les finances, les États, les régions, les communautés, les sociétés, les cultures, les Églises.

    Et que dire du quatrième moment de l'heure de Jésus chez saint Jean? De quoi s'agit-il dans l'épilogue johannique en ce qui concerne précisement l'apparition au bord du lac de Tiberiade? Jn2&,1-25, en sachant que les vv24-25 constituent la conclusion de l'Evangile johannique, tandis que l'évangile de saint Luc termine par l'ascension (Lc24,50-53) alors que l'Evangile selon Saint Marc termine par le double mouvement de l'ascension et de responsabilisation pour l'oeuvre de l'évangélisation poursuivie par les onze eux-mêmes (Mc16,19-20) par la médiation du Seigneur agissant en eux et confirmant la Parole par les signes qui l'accompagnaient, marque de fabrique christique et christologique de la cohérence et de la crédibilité de l'intériorité, de l'extériorité et de la pluralité des actes et style de vie en son Nom pour continuer sa mission?  L'evangile selon saint Matthieu, par contre, se termine par la consécration apostolique par le Christ Ressuscité pour l'envoie en mission, l'obligation des résultats, c'est-à-dire de faire des disciples et d'exiger le respect des prescriptions evangéliques, christiques et christologiques pour le vivre ensemble harmonieux. Ce vivre ensemble harmonieux est celui de la cohérence, de la crédibilité et de l'authenticité de la Parole de Dieu, Ancien Testament et Nouveau Testament mais aussi en bonne intelligence avec la Tradition de l'Eglise pour devenir apôtres du Ressuscité en devenant également apôtres de l'Esperabce pour l'Eglise, la société, les autres, les gens, le monde de manière à reactualiser sa présence, à proclamer, à confesser, à annoncer, à célébrer et à témoigner du Ressuscité par le sacrement de l'eucharistie pour toujours jusqu'à la fin de l'âge. Mt28,18-20.// 2Ch36,23; Dn7,14; Jn3,35+; Mc16,15-16; Lc24,47;Ac1,8+;2,38;Dt34,9;Jos22,2;Nb35,34;Mt1,23;18,20;Jn14,18-21;Dn2,44;12,12;(LXX).  Que dit saint Jean pour le quatrième moment de l'heure de Jésus, donc? (A suivre). Père Hubert Adelain Mayituka Mangangula. Desservant. Curé d'Orbais(Perwez).