"Il est écrit: ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme" (Luc4,4)

Pour approfondir cette méditation, je m'appuie sur l'étude biblique et m'inscris dans cette interprétation contemporaine actualisée pour le monde contemporain.

Les récits de tentation chez Luc4,1-13 tout comme chez Matthieu 4,1-11 ou chez Marc 1,12-13 parlent du combat de Jésus avec le diable et font penser au récit de la tentation d'Eve et d'Adam par le serpent dans le livre de la Genèse  mais aussi paradoxalement au récit du combat de Jacob avec Dieu et surtout à l'histoire du salut durant 40 ans dans le désert après la sortie d'Egypte. Deutéronome 8 parle de l'épreuve du désert.  La foi n'est-elle pas un combat? Mais qui est Satan? Le diable, Satan est une créature bien réelle, un ange créé mais déchu et non un symbole ou une idée. il combat constamment contre Dieu et contre ceux qui suivent le Seigneur et lui obéissent. Jésus représente donc un cible de choix pour lui, ce qu'il a réussi à faire à Adam et Eve, il espère le réussir aussi à Jésus.

Comme chez Mt et Mc, Luc nous dit que Jésus est conduit dans le désert par l'Esprit qu'il a reçu au baptême. Jésus a l' initiative et possède l'Esprit dans toute sa plénitude pour accomplir sa mission (Lc4,14.18) et d'abord pour affronter le diable dans un combat initial, spirituel et décisif au fond de son cœur. Parfois, nous pensons qu'en nous laissant diriger par le Saint-Esprit, nous resterons toujours près des eaux paisibles (Ps23.2). Mais ce n'est pas nécessairement vrai. Le Saint-Esprit a conduit Jésus dans le désert pour un temps d'épreuves long et pénible et il peut aussi nous conduire dans des situations difficiles. Lorsque nous traversons une épreuve, cherchons à savoir si nous ne subissons pas les conséquences d'un de nos péchés ou d'un mauvais choix. Si ce n'est pas le cas demandons à Dieu de nous fortifier pour vivre cette épreuve en restant fidèles et suivons la direction indiquée par le Saint-Esprit.

La tentation survient souvent après un moment fort de notre vie spirituelle ou de notre ministère. Cf. La grande victoire d'Elie suivie du désespoir dans 1R18-19). Souvenons-nous que Satan sait choisir ses moments pour attaquer. Nous devons continuellement rester sur nos gardes en temps de victoire comme en temps de découragement. Pourquoi Jésus doit-il passer par la tentation? 1° Elle fait partie de la vie; étant un véritable homme, Jésus doit affronter la tentation pour bien nous comprendre. Christ doit réparer l'Acte d'Adam. Une arme efficace contre la tentation consiste à connaître et à vivre la Parole de Dieu. Pour nous servir efficacement de la Parole de Dieu nous devons avoir foi dans les promesses de Dieu. Lisons la Bible quotidiennement et mettons-la en pratique dans notre vie. Satan déforme la Parole de Dieu pour détruire Dieu. Il attaque Jésus sur sa propre identité. Puisque tu es le Fils de Dieu comme Dieu l'a dit à ton baptême, abuse de tes pouvoirs sur les pierres, les pains, sur les royaumes du monde, sur les anges et accomplit directement ta mission en prenant les raccourcis. Agis avec éclat pour ta gloire et ton élévation. Puisque tu es le Fils unique de Dieu, prend le pouvoir politique sur le monde, soit le messie temporel, car moi prétend Satan avec vanité et arrogance tout cela m'appartient. Voici un mensonge de plus. Puisque tu es le Fils de Dieu, agit en direct, soit le messie politique, temporel tant attendu par ses contemporains et surtout évite la passion à Jérusalem et accomplit ta mission directement, reconnaît que moi l'ange déchu, Je suis ton vrai Dieu et c'est moi que tu dois adorer.

Pour le diable, Jésus doit prendre le raccourci, éviter la discipline et la passion, prendre le pouvoir politique, oublier sa vraie mission et entrer en rébellion comme l'Ange déchu. Mais le pouvoir de Satan est menacé (10,18) et sa durée est brève (22,53); et Jésus n'attend son pouvoir que de son Père (Voir 10,22;22,21) 4.7 voir Mt4,9n;Dt9,16.

"La tentation que Lc décrit en Luc4.9,Mt présente cette tentation comme la deuxième, Lc comme la troisième. Chez Luc les tentations . 4.13  Autre trad: jusqu'à une occasion. Lc, qui va rapporter de nombreuses victoires, de Jésus sur les démons dans les guérisons et les exorcismes (4,4;6;18;7,21;8,2;10,18;11,14-22) ne présente aucune nouvelle attaque de Satan contre Jésus avant la Passion (22,3.53). Il marque ainsi la victoire initiale de Jésus et il en fait une anticipation du triomphe définitif de Pâques". Mais pourquoi Jésus devrait-il réparer l'acte d'Adam?  Parce que "bien que créé parfait, Adam a cédé à la tentation et a transmis le péché à toute l'humanité; Jésus, lui résiste à Satan et sa victoire lui permet d'offrir le salut à tous les descendants d'Adam (cf Rm5,12-19). Très souvent, ce sont nos points forts qui sont sources de nos tentations, et non nos points faibles. Jésus a le pouvoir sur les pierres, sur les royaumes du monde et même sur les anges, et Satan l'incite à se servir de ce pouvoir sans égard pour sa mission.

Lorsque nous cédons au diable et utilisons mal nos forces, nous devenons orgueilleux et autonomes. En ne comptant que sur nous-mêmes, nous ne ressentons guère le besoin de Dieu. Etre conscient que nos forces proviennent de Dieu et qu'il veut s'en servir nous aide à éviter ce piège ".

"4.3 un des moyens qu'emploie Satan pour nous tenter, c'est de nous faire douter de la véritable identité du Christ. Il sait qu'une fois que nous commençons à nous poser des questions sur la divinité de Jésus, il lui est bien plus facile de nous amener à faire sa propre volonté. une remise en question peut nous aider à clarifier nos croyances et contribuer à fortifier notre foi, mais elle n'est pas sans danger. Dans nos moments de doute, soyons conscients que nous sommes particulièrement vulnérables à la tentation. Tout en cherchant des réponses, protégeons-nous en méditant les vérités inébranlables de la Parole de Dieu. Ce que nous sommes tentés de faire n'est pas toujours mauvais en soi; transformer une pierre en pain n'est pas foncièrement mauvais. Le péché, ici, ne réside pas dans l'acte mais dans ce qui le motive. Le diable incite Jésus à prendre un raccourci, à résoudre un problème urgent aux dépens de ses objectifs à long terme et à rechercher le bien-être en sacrifiant la discipline.

Satan essaie souvent de nous pousser à agir, même s'il s'agit d'un acte juste, avec une mauvaise motivation ou au mauvais moment. Le fait que quelque chose n'est pas mauvais en soi ne signifie pas que ce soit bon pour nous à ce moment-là. Beaucoup de gens pèchent en essayant de réaliser des désirs légitimes sans se soucier de la volonté de Dieu ni de son heure. Demandons-nous d'abord si c'est le Saint-Esprit qui nous dirige ou si Satan essaie de nous égarer.

4.6-7. Dans son arrogance, le diable espère sortit vainqueur de sa rébellion contre Dieu; il pense réussir à détourner Jésus de sa mission et à gagner son adoration. "Ce monde est le mien et non celui de Dieu, affirme-t-il en substance, et si tu espères y entreprendre une action valable, tu ferais mieux de reconnaître ce fait". Jésus ne discute pas avec Satan de l'identité du véritable propriétaire du monde; il refuse de l'adorer. Il sait qu'il rachètera le monde en donnant sa vie sur la croix, et non en faisant une alliance avec un ange déchu.

4.9-11. Dans ces versets, le diable interprète mal l'Ecriture. Le but du Psaume 91 est de montrer la protection de l'Eternel pour ses enfants, pas de les inciter à utiliser la puissance divine pour satisfaire leur soif de sensations ou des désirs déraisonnables. "Ce Ps91 développe l'enseignement traditionnel des sages, cf. Jb5,9s, sur la protection divine accordée au juste. L'oracle divin qui le termine vv.14-16, suppose que le fidèle connaîtra l'épreuve, mais que Dieu l'en délivrera". Saint Luc confirme cela dans le chapitre 4 au verset 13:

4.13. La victoire du Christ sur le diable dans le désert est décisive mais non définitive. Il y aura d'autres confrontations, durant les années suivantes. Trop souvent, nous croyons en avoir fini avec la tentation, alors que nous devrions rester constamment sur nos gardes contre les attaques répétées de l'ennemi. En ce moment, dans quel domaine suis-je le plus fragile? Comment Est-ce que je me prépare à résister? Luc4,13 // Jn14.30.

Mais quelle est la signification symbolique des récits de la tentation? (A suivre)

HUBERT  MAYITUKA

Les commentaires sont fermés.